L’oenotourisme : un moyen de découvrir le vin

L’oenotourisme : un moyen de découvrir le vin

L’oenotourisme est une forme de tourisme permettant d’aller à la découverte des régions viticoles et de leurs diverses productions. Il s’adresse surtout aux amateurs et connaisseurs de vins. D’ailleurs, diverses activités sont proposées en tourisme viticole pour mieux se familiariser dans le domaine.

Les activités à réaliser en oenotourisme

Diverses activités sont regroupées en oenotourisme. Pour commencer, il est tout à fait possible d’aller à la découverte de vins d’une région en visitant des domaines viticoles. Grâce à cela, on pourra découvrir l’histoire du domaine tout en ayant la possibilité de déguster quelques vins dans les châteaux viticoles. D’ailleurs, certains domaines offrent un hébergement afin d’offrir l’occasion aux visiteurs de profiter d’un séjour incroyable dans la région. Cela leur permet ainsi de découvrir les métiers ainsi que les techniques de la vigne et du vin. Pour ce faire, les touristes partent à la rencontre des exploitants et des vendangeurs pour avoir quelques connaissances sur les cépages, les terroirs, les classifications et les appellations du vin.

Par ailleurs, la région viticole des Champagnes propose également la visite de la cave à champagne. C’est d’ailleurs l’une des activités les plus appréciées des touristes lors des visites de domaine. Grâce à cela, ils pourront admirer un chai à barriques et toutes les sortes de vins exposées en cave. Outre cela, en oenotourisme, la découverte du patrimoine historique et culturel fait aussi partie des activités à réaliser. On pourra visiter des musées en lien avec l’activité viticole ou bien participer à des fêtes liées aux vins. De plus, les promenades et randonnées dans les vignobles ainsi que les survols en montgolfière ou en avion de ceux-ci sont également très appréciés des touristes.

L’élaboration du champagne au cœur de l’oenotourisme

L’art de l’élaboration du Champagne dépend de plusieurs étapes. Tout d’abord, il faut passer par les vendanges et continuer avec le pressurage qui sert à extraire le jus. Par la suite, il faut procéder à la fermentation alcoolique. C’est la transformation des sucres des raisins en alcool grâce à l’action des levures. Ce procédé dure une quinzaine de jours. Une fois cela fait, la mise en réserve des vins est la prochaine étape. Cela consiste à mettre de côté des vins pour entrer dans les assemblages des années suivantes. Après tout cela terminé, il est temps de passer à l’assemblage. C’est le fait de mélanger différents vins de champagne, des vins clairs de l’année et ceux de réserve des années précédentes.

Cela dans le but d’obtenir une sorte de vins de réserve permettant la création des assemblages homogènes dont la personnalité, le style et le goût restent les mêmes au fil du temps. Par ailleurs, il faut ensuite les mettre en bouteille et réaliser la prise de mousse. Puis, l’étape suivante et la plus importante : le vieillissement. Il s’agit de mettre les bouteilles sur lattes. Pour le champagne brut non millésimé, une durée de 15 mois au minimum sera requise. Et pour le champagne millésimé, cela demande environ 36 mois. Quant aux autres étapes, il y a encore le remuage, le dégorgement, le dosage, le bouchonnage ainsi que l’étiquetage. Une fois tout cela réalisé, le champagne sera prêt.